Découvrez

la PROTECTION optimale contre les allergies

Les allergies de type I causées par le latex de caoutchouc naturel (NRL) et les allergies de type IV causées par les produits chimiques présentent un risque majeur pour la santé des professionnels de santé et des patients. Les gants sans latex protègent efficacement contre les allergies de type I, mais pas contre les allergies aux produits chimiques de type IV.
Seuls des gants sans latex 100 % exempts d’accélérateurs chimiques offrent une protection adéquate à la fois contre les allergies au latex (type I) et les allergies aux produits chimiques (type IV). .

Demandez notre boîte d’échantillons : elle contient des gants très confortables qui vous protégeront à la fois contre les allergies au latex (type I) et les allergies aux produits chimiques (type IV).

Demandez votre boîte d’échantillons de
PROTECTION CONTRE LES ALLERGIES

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les allergies ?

 

La lutte contre les allergies au latex de TYPE I

  • En cause : les protéines de latex de caoutchouc naturel
  • Réaction allergique : immédiatement après l’exposition
  • Gravité : gêne légère pouvant aller jusqu’à un pronostic engagé
  • Évitables : oui, avec des gants sans latex

Bon nombre d’hôpitaux sont en train de bannir le latex de caoutchouc naturel du BO

Un professionnel de santé bien protégé, c’est un patient bien protégé. C’est pourquoi de nombreux hôpitaux sont en train d’interdire tous les composants en latex de caoutchouc naturel de leurs environnements de bloc opératoire. Tous ? Qu’en est-il du dispositif amené à être en contact avec le patient et auquel la peau des professionnels de santé est constamment exposée ?

La qualité des soins prodigués aux patients est au cœur du fonctionnement de la clinique Asklepios Kinderklinik de Sankt Augustin. D'où son concept très particulier de la sécurité : éliminer le facteur de l'erreur humaine dans la mesure du possible. Parfaitement au fait de la vulnérabilité des enfants, cette clinique pédiatrique considère que la seule approche acceptable vis-à-vis des gants de chirurgie en latex est de les bannir complètement.

Recrudescence des allergies aux produits chimiques de type IV

  • En cause : les résidus chimiques contenus dans les gants en NRL et sans latex
  • Réaction allergique : à retardement
  • Gravité : gêne légère pouvant aller jusqu’à une invalidité importante pour les professionnels de santé
  • Évitables : oui, avec des gants entièrement exempts d’accélérateurs chimiques

Les allergies aux produits chimiques de type IV peuvent engendrer une invalidité professionnelle préoccupante pouvant mettre en péril la carrière des professionnels de santé. C’est ce qui est arrivé au Dr Boes, basé à Great Falls, État du Montana, États-Unis. Visionnez son témoignage :

Malgré l’utilisation de gants chirurgicaux sans latex, on observe une augmentation des allergies de type IV et des sensibilités responsables de réactions cutanées. Cette augmentation peut être due à la DPG (diphénylguanidine) ou à d’autres accélérateurs chimiques servant à la fabrication de certains gants sans latex. Ce fut le cas dans un hôpital suédois où des réactions à la DPG ont été constatées chez 13 % du personnel infirmier de bloc opératoire après l’adoption des gants sans latex.1,2

DES SOLUTIONS EXISTENT !

1 Pour une protection avancée, utilisez des gants en polyisoprène (PI) entièrement exempts de DPG

Si vous avez une préférence pour les gants en PI, qui présente un toucher semblable au latex, privilégiez les gants Ansell 100 % sans DPG pour bénéficier d’une protection optimale sans compromis.

ATTENTION
Certains gants dont la teneur en DPG est inférieure aux seuils de détection de la méthode d’essai se revendiquent sans DPG. Dans ce cas, le risque de réaction allergique persiste. Rassurez-vous, les gants sans latex d’Ansell sont 100 % sans DPG.

 

2 Pour une tranquillité d’esprit totale, optez pour des gants 100 % dépourvus d’accélérateurs chimiques

Notre équipe de R&D a mis au point une gamme en néoprène 100 % exempte d’accélérateurs chimiques, présentant parallèlement une robustesse et une durabilité éprouvées : un allié particulièrement précieux pour les chirurgiens en quête de gants capables d’assurer leur protection même dans le cadre des interventions les plus délicates.
Le triple procédé de trempage de la technologie Sensoprene™ permet à Ansell de confectionner des gants en néoprène 30 % plus fins mais qui garantissent aux professionnels de santé une protection des allergies et une résistance optimales.

Le gant en néoprène «classique»

  • Gant de couleur verte
  • Épaisseur standard
  • Degré de préhension modéré
  • Absence totale d’accélérateurs chimiques
  • Haute durabilité

 

Protection contre les allergies et sensibilité tactile supérieure

  • Gant de couleur blanche
  • Épaisseur ultra-fine
  • Degré de préhension modéré
  • Absence totale d’accélérateurs chimiques
  • Technologie Sensoprene™

 

Le sous-gant sans risque d’allergie

  • Gant de couleur verte
  • Épaisseur ultra-fine
  • Faible degré de préhension
  • Absence totale d’accélérateurs chimiques

 

STATISTIQUES

Protection de la santé des professionnels de santé

30 % des réactions cutanées chez les professionnels de santé sont des allergies ou des sensibilités aux produits chimiques3,4,5

graph

80 % de ces allergies ou sensibilités sont liées aux accélérateurs chimiques6,7

10 à 17 % Tel est le taux de sensibilité au latex au sein de la population des professionnels de santé8

graph

Baisse des taux d’anticorps IgE spécifiques du latex chez 88 % des personnes sensibles en cas d’exposition exclusive à des matériaux sans latex9

Protection de la santé des patients

Taux de sensibilité au latex

1 à 6 % graph

de la population générale10,11,12

Passe à 30 % graph

si les patients sont atopiques13

Passe à 50-55% graph Chute à 5 % lorsque les enfants sont exposés exclusivement à des matériaux sans latex15

chez les enfants subissant de multiples interventions chirurgicales ou atteints de spina bifida10,14,15

 

 

 

References:

  1. Kjellen MB. 2010. Handeksem av latexfria handskar (Hand eczema from latex-free gloves). Uppdukat. 2:30-31.
  2. Rose RF, Lyons P, Horne H, Wilkinson SM. 2009. A review of the materials and allergens in protective gloves. Contact Dermatitis. 61:129-137.
  3. Nixon R. 2005. Occupational dermatoses. Australian Family Physician. 34(5).
  4. Schnuch A, Uter W, Geier J, Frosch PJ, Rustemeyer T. 1998 Sept. Contact allergies in healthcare workers: results from the IVDK. Acta Derm Venereol. 78(5):358-63.
  5. Thompson R. 1996. Chemical allergy: the other latex allergy. Source to Surgery. 4(1).
  6. Gardner N. 2008 Oct. Shield Scientific: health and safety international.
  7. Heese A, Hintzenstern JV, Peters K, Koch HU, Hornstein OP. 1991. Allergic and irritant reactions to rubber gloves in medical health services. Journal of the American Academy of Dermatology. 25:831-839.6.
  8. Brehler R, Kütting B. 2001. Natural rubber latex allergy. Archives of Internal Medicine. 161: 1057-1064.
  9. Hamilton R, Brown R. 2000. Impact of personal avoidance practices on health care workers sensitized to natural rubber latex. The Journal of Allergy and Clinical Immunology. 839-841.
  10. Capelli C. 2011. Éviction du latex en chirurgie pédiatrique: étude de faisabilité au CHU de Grenoble [MS thesis]. [Grenoble]: Université Joseph Fourrier. Faculté de Pharmacie de Grenoble. Print.
  11. Poley GE, Slater JE. 2000. Latex allergy. Journal of Allergy and Clinical Immunology. 105(6):1054-62.
  12. Neugut AL, Ghatak AT, Miller RL. 2001. Anaphylaxis in the United States: An investigation into its epidemiology. Archives of Internal Medicine. 161(1):15-21.
  13. Verna N, Di Giampaolo L, Renzetti A, Balatsinou L, Di Stefano F, Di Gioacchino G, Di Rocco P, Schiavone C, Boscolo P, Di Gioacchino M. 2003 Spring. Prevalence and risk factors for latex-related diseases among healthcare workers in an Italian general hospital. Ann Clin Lab Sci. 33(2):184-191.
  14. De Queiroz M, Combet S, Berard J, Pouyau A, Genest H, Mouriquand P, Chassard D. 2009. Latex allergy in children: modalities and prevention.Paediatric Anaesthesia. 19: 313-319.
  15. Blumchen K, Bayer P, Buck D, Michael T, Cremer R, Fricke C, Henne T, Peters H, Hofmann U, Keil T, Schlaud M, Wahn U, Niggemann B. 2010. Effects of latex avoidance on latex sensitization, atopy and allergic diseases in patients with spina bifida. Allergy. 65:1585-1593.